Société Française de Rhumatologie

Dossier Spondylarthrite ankylosante


F. Comment traiter aujourd'hui la spondylarthrite ?


>> La sulfasalazine : qu'est ce que c'est ?


C'est actuellement le seul traitement de fond classique qui a démontré formellement son efficacité au cours de la spondylarthrite. Cette molécule était depuis des dizaines d'années utilisée dans certaines maladies inflammatoires du tube digestif. Elle est particulièrement efficace sur les atteintes articulaires périphériques de la spondylarthrite, (son efficacité sur les atteintes axiales n'est pas démontrée) et dans les formes associées à une manifestation intestinale inflammatoire.


Elle se prend par voie orale, en comprimés dont la dose est régulièrement augmentée au cours des quatre premières semaines pour atteindre une dose habituelle de 4 comprimés (de 500 mg) par jour, soit 2 grammes. On peut augmenter la posologie jusqu'à 3 grammes par jour, en deux à trois prises quotidiennes.


La sulfasalazine va commencer à agir dans un délai de 6 semaines à 6 mois. Si aucune amélioration n'est survenue dans ce délai, il est inutile de poursuivre le traitement.


Lorsqu'une rémission est obtenue, la durée du traitement n'est pas formellement établie. On poursuit en général le traitement pendant au moins deux ans.


Les effets indésirables susceptibles de survenir sont surveillés grâce à la réalisation régulière d'une prise de sang vérifiant les globules sanguins ainsi que la fonction hépatique. Votre médecin vous expliquera les manifestations pouvant survenir au cours du traitement, les plus fréquentes étant des troubles digestifs à type de nausées ou vomissements, ou de troubles du goût. Des précautions particulières sont également à prévoir si vous êtes sous anti-coagulant ou anti-diabétique car la sulfasalazine peut accentuer leur effet.



<< Précédent [ Fermer la fenêtre ]

© SFR - Dossier spondylarthrite 2007