© Soumission Congrès 2005
SFR
Société Française de Rhumatologie
Envoyer à un ami Imprimer
 RESUME SELECTIONNE
 Ma.31

Myélite transverse au cours du lupus érythémateux systémique : à propos de quatre observations
I. Ben Ghorbel, M. Khanfir, M. Lamloum, M. Miled, M. Houman

 Introduction

La MT est une manifestation rare du neurolupus dont le diagnostic repose sur l'IRM. La présence d'antiphospholipides est associée de façon significative. Le traitement repose sur l'association cyclophosphamide et corticoïdes intra veineux dont l'introduction rapide en bolus offre les meilleures chances de récupération neurologique.

 Patients et Méthodes

Nous avons colligé rétrospectivement tous les patients atteints d'un LES selon les critères de l'ACR et hospitalisé dans le service de médecine interne de l'hôpital la Rabta de Tunis durant la période janvier 1990 à août 2005. Nous avons sélectionné les patients ayant présenté une myélite transverse dont le diagnostic a été retenu sur des arguments cliniques et radiologiques et analysé leurs particularités cliniques et paracliniques. L'IRM médullaire a été pratiquée dans les quatre cas.

 Résultats

Parmi 180patients atteints d'un lupus érythémateux systémique, quatre ont présenté une myélite transverse soit une fréquence de 2,2 %. Elles étaient toutes de sexe féminin, d'âge moyen au moment du diagnostic de la myélite transverse était de 41,5 ans avec un délai entre le début de la maladie et la survenue de la myélite transverse de 2 ans. Il existait des troubles de la marche dans trois cas et des troubles sensitifs dans quatre cas. Les anticorps antiphospholipides, recherchés dans tous les cas, étaient positifs dans 2 cas. L'IRM a montré un hyper signal en T2 de siège cervical haut dans deux cas et était normale dans deux cas.

 Conclusion

La MT est une manifestation rare du neurolupus dont le diagnostic repose sur l'IRM. La présence d'antiphospholipides est associée de façon significative. Le traitement repose sur l'association cyclophosphamide et corticoïdes intra veineux dont l'introduction rapide en bolus offre les meilleures chances de récupération neurologique.

Mots-clefs :
Lupus érythémateux systémique
Angio-IRM

© SFR - Soumission Congrès 2005

Envoyer à un ami Imprimer