© Soumission Congrès 2005
SFR
Société Française de Rhumatologie
Envoyer à un ami Imprimer
 RESUME SELECTIONNE
 Ma.32

Pancréatite aigue inaugurale d'un lupus
S. Boujday, L. Chaabouni, L. Abdelmoula, C. Ben Hadj Yahia, I. Gharsallah, M. Kchir, R. Zouari

 Introduction

La pancréatite aigue au cours du lupus est rare (8 % des patients), beaucoup d'auteurs avancent qu'elle est secondaire au traitement (anti-inflammatoires stéroïdiens et immunosuppresseurs). Son pronostic est sombre. Nous rapportons un cas de pancréatite aigue inaugural chez une lupique non encore traitée.

 Observation

Jeune fille de 25 ans sans antécédents consulte pour polyarthralgie dans un contexte d'altération de l'état général évoluant depuis un mois avec notion de photosensibilité, l'examen objective un rash malaire et une polyarthrite des articulations périphériques, la patiente est hospitalisée pour exploration et devant une lymphopénie et un profil immunologique en faveur d'un lupus (AAN positifs / AntiDNA positifs) ce diagnostic est retenu. Dès l'admission, la patiente, fébrile à 39°, présente des douleurs abdominales diffuses à maximum épigastrique et des vomissements incoercibles avec un abdomen sensible mais souple ; un bilan pancréatique a montré une amylasémie à 1,5 *nle contrôlée à 3,5*nle et une lipasémie à 5*nle contrôlée à 9*nle. La TDM abdominale cadrait avec une pancréatite aigue stade E de Balthazard mais sans nécrose intrapancréatique et la patiente a bénéficié d'une réanimation médicale en milieu chirurgical avec diète absolue, couverture gastrique, des antalgiques et surtout une corticothérapie à forte dose. L'évolution a été favorable sur le plan clinique, biologique et radiologique.

 Conclusion

La pancréatite lupique est une affection rare mais grave. Son traitement est basé sur les corticoîdes mais ça reste controversé par le fait qu'ils soient aussi impliqués dans sa pathogenèse ; la plasmophérèse semble une alternative thérapeutique intéressante en cas de leur échec.

Mots-clefs :
Lupus érythémateux systémique
pancréatite
Traitement
Référence bibliographique :
Wang F e al.,World J Gastroentéro 2005 Aug 14;11(30) 4766_8
Fantani F et al., Lupus 2003 12 (5) 418_21

© SFR - Soumission Congrès 2005

Envoyer à un ami Imprimer