© Soumission Congrès 2009
SFR
Société Française de Rhumatologie
Envoyer à un ami Imprimer
 RESUME SELECTIONNE
 O.116

Comparaison des propriétés métrologiques des nouveaux questionnaires OARSI-OMERACT aux propriétés du WOMAC et du Lequesne dans l’arthrose de hanche et de genou
A. Ruyssen-Witrand, J. Fernandez, L. Gossec, P. Anract, J. Courpied, M. Dougados

 Introduction

L'arthrose de hanche et de genou entraîne des douleurs et une impotence fonctionnelle pouvant être évaluées par des échelles numérique (EN), le WOMAC (Western Ontario McMaster Universities' Osteoarthritis Index) ou le Lequesne. Par une initiative de l'OARSI et l'OMERACT, de nouveaux questionnaires évaluant la douleur et la fonction dans la coxarthrose et la gonarthrose ont été proposés. Le but de cet étude est de comparer les propriétés métrologiques de ces nouveaux scores et de les comparer à celles des scores du WOMAC et du Lequesne.

 Patients et Méthodes

Les patients souffrant d'arthrose de hanche ou de genou suivis dans le service d'orthopédie ont été invités à participer à l'étude et à remplir un questionnaire. Les données collectées comprenaient 1) une évaluation de la douleur par 1.1) l'échelle numérique de la douleur (de 0 à 10), 1.2) le domaine douleur du WOMAC, 1.3) le domaine douleur du Lequesne et 1.4) le questionnaire douleur OARSI-OMERACT (OOD) ; 2) une évaluation de la fonction par 2.1) l'EN de l'impotence fonctionnelle, 2.2) le domaine fonction du WOMAC, 2.3) le domaine fonction du Lequesne et 2.4) les questionnaires fonction OARSI-OMERACT (OOF). Analyse : 1) la validité a été estimée par le calcul du coefficient de corrélation de Spearman entre chaque score ; 2) la reproductibilité a été estimée chez les patients inclus lors des consultations à qui on demandait de remplir le même questionnaire 2 semaines plus tard, par le calcul du coefficient de corrélation intra-classe (CCI) ; 3) la sensibilité au changement a été évaluée chez les patients inclus en hospitalisation avant la mise en place d'une prothèse de hanche ou de genou à qui on demandait de remplir le même questionnaire 12 semaines plus tard, par le calcul de la réponse moyenne standardisée (RMS) à 12 semaines.

 Résultats

258 patients (165 coxarthroses et 93 gonarthroses, âge moyen = 67 ans, 59% de femmes) ont été inclus dans l'étude. La reproductibilité des questionnaires a été évaluée sur 53 patients, la sensibilité au changement sur 194 patients. Les scores OOD étaient modérément corrélés au WOMAC douleur, l'EN douleur et le Lequesne douleur (corrélation de 0,336 à 0,579). Les scores OOF avaient une corrélation modérée à bonne avec le WOMAC, l'EN et le Lequesne (corrélation de 0,484 à 0,829). Les reproductibilités de l'OOD, du WOMAC et du Lequesne de hanche étaient bonnes (CCI = 0,799, 0,918 et 0,738). En revanche les scores OOD, l'EN et le Lequesne du genou n'étaientt pas reproductibles (CCI = 0,272, 0,101 et -0,058). Les scores OOF genou et hanche étaient reproductibles (CCI = 0,526 et 0,821) tout comme l'étaient le WOMAC (CCI = 0,751 et 0,912) et le Lequesne (CCI = 0,642 et 0,768). Enfin les scores OOD et OOF hanche et genou étaient sensibles aux changements à 12 semaines (RMS de -0,601 à -1,702) tout comme le WOMAC (RMS de -1,073 à -1,714), le Lequesne (RMS de -0,489 à -1,318) et l'EN (RMS de -0,881 à -1,793).

 Conclusion

Cette étude suggère que les questionnaires douleur et fonction OARSI-OMERACT ont des propriétés métrologiques comparables aux outils habituellement utilisés dans l'évaluation de la douleur et du handicap fonctionnel dans l'arthrose de hanche et de genou.

Mots-clefs :
arthrose
Reproductibilité et sensibilité au changement
score

© SFR - Soumission Congrès 2009

Envoyer à un ami Imprimer